UA-130571995-1

Odile Le Galliotte, DT2A Gers et Hautes-Pyrénées : une fidèle des séjours APF Évasion.

content.png

La saison estivale d'APF Evasion bat son plein avec de nombreux séjours en cours dans le strict respect des consignes sanitaires. Interview d'une professionnelle de l'association, engagée bénévolement en tant qu'accompagnatrice et responsable de séjours.

Comment êtes-vous devenue accompagnatrice puis directrice de séjour APF Évasion ?

Tout a commencé au pied levé ! Il manquait un accompagnateur pour un séjour en Inde en 2007 et le responsable de séjour m’a sollicitée. J’ai dit oui de suite tant j’aime voyager. Nous étions 8 accompagnateurs pour 8 vacanciers en situation de handicap. Ça a été une première expérience inoubliable ! Depuis, je me suis toujours rendue disponible pour les séjours APF Évasion ! J’ai été accompagnatrice pendant 5 ans, puis responsable d’une douzaine de séjours.

Quels sont vos plus beaux souvenirs ?

Les séjours APF Évasion sont toujours des aventures humaines et culturelles. Tout d’abord, j’aime beaucoup la préparation du voyage, avant le départ, lors des premiers contacts téléphoniques avec les vacanciers pour connaître leurs attentes et leurs besoins. À l’aéroport de Roissy, on se connait déjà un peu et c’est très rassurant pour le groupe.

Puis le voyage commence... Et, là, nous partageons des moments très forts où l’imprévu nous surprend quelquefois.

Qu’est-ce qui vous fait repartir et continuer à donner de votre temps libre ?

J’ai besoin d’aventure humaine et d’adrénaline : ces séjours m’en procurent beaucoup. J’ai aussi le sentiment d’être en vacances car, en tant que responsable de séjours, les contraintes sont minimes (suivi du programme, formalités administratives et budget) par rapport à l’enrichissement !

Dans ces aventures humaines, on se surpasse tous ! Vacanciers et accompagnateurs sortent de leur zone de confort et lâchent leurs habitudes.

J’observe aussi, lors des séjours, combien la dimension du handicap n’est pas un frein, bien au contraire : elle ouvre des portes. Les populations visitées, souvent très prévenantes, proposent souvent leur aide et les questions d’accessibilité sont très vite réglées.

Organisez-vous des séjours sur votre territoire ?

Oui, grâce à mon expérience APF Évasion, je mets en place des séjours sur le territoire pour les adhérents de la délégation et des départements limitrophes. Cette année, en septembre, si le contexte le permet, nous louerons un gîte accessible de 17 places en pleine campagne en gestion libre. Pendant un mois, près de 45 personnes en situation de handicap y participeront sur 5 séjours différents. L’un sera réservé au moins de 40 ans et un autre sera médicalisé, car nous avons la chance d’avoir un médecin bénévole dans l’équipe. Ces séjours s’apparentent à des bulles d’oxygène qui nous préparent à bien vivre l’année qui vient, riches de souvenirs individuels et collectifs.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel