UA-130571995-1

DD65 - La seconde édition de l’Offrande musicale est parrainée par Dominique Farrugia.

image-original.jpg

Le Rotary Club Tarbes-Bigorre ayant été l’un des premiers soutiens de la première édition de "L’Offrande Musicale". Présenter aux Rotariens la seconde édition a sonné comme une évidence pour le pianiste tarbais David Fray, fondateur de ce festival de musique classique inclusive, et l’association "Musiques et Solidarités en Hautes-Pyrénées" créée pour l’occasion. 

"La première édition a dépassé toutes nos attentes. On est en pleine préparation de la deuxième qui aura lieu de 29 juin au 11 juillet 2022, avec notamment la recherche de partenaires. La programmation n’est pas encore entièrement finalisée, mais presque !, et elle sera exceptionnelle, digne des plus grands festivals européens", a avancé David Fray. Difficile de faire mieux qu’en 2021 où des artistes de renom se sont succédé sur la scène bigourdane (Renaud Capuçon, Fanny Ardant, Noa, Barbara Fritolli, Jacques Rouvier, Laurence Ferrari, etc.)… Pas pour David Fray ! "Quelques noms ?" Si le retour de Renaud Capuçon est acquis, le célèbre violoniste ayant signé pour trois ans, "Dominique Farrugia, qui vient d’écrire un livre sur sa sclérose en plaques, a accepté de parrainer la deuxième Offrande Musicale", confie-t-il.

Une belle seconde édition en perspective où les organisateurs peuvent d’ores et déjà compter sur le soutien du Rotary, les deux associations partageant un même combat, la cause du handicap. À qui le tour ? "Tout type de soutien est le bienvenu, financier, bien sûr, mais pas que", lance l’appel Frédéric Cabanes, président de l’association, citant notamment l’exemple d’une sophrologue venue, en 2021, dispenser gracieusement des séances à des personnes en situation de handicap (PSH). Car c’est bien le handicap qui est au cœur de ce festival que les organisateurs ont voulu "hors-norme".

Une quinzaine du handicap ?

"L’idée est d’inverser la normalité. On veut donner de la dignité aux personnes en situation de handicap et faire avancer les mentalités concernant le handicap", explique David Fray. Ainsi, au-delà des places offertes aux PSH (un quart des places disponibles), ces dernières ont bénéficié d’une attention toute particulière tout au long du festival avec notamment l’accès aux répétitions générales, des actions de médiation ou encore la diffusion des concerts dans 24 établissements du département. Et l’association veut aller encore plus loin.

Partant du constat que "ces personnes ne sont pas assez stimulées", elle souhaite multiplier les séances de sophrologie, de musicothérapie,… "ça existe mais c’est souvent payant. On ne veut pas prendre la place des professionnels mais apporter des petites choses en plus. Et aussi stimuler un rapport au handicap différent. Pourquoi ne pas créer une quinzaine du handicap avec par exemple des offres spéciales ?". Et David Fray veut "éveiller tant les non-valides que les valides. Surtout après deux ans de crise sanitaire et les restrictions successives !"

Valoriser les Hautes-Pyrénées

Des restrictions qu’il espère levées d’ici quelques mois. "En 2021, on était avec des jauges limitées, soit seulement 2 500 places. Si tout se passe bien, on pourra monter à 10 000 cette année. Et on espère attirer le public de toute la France. Surtout si on met en valeur les richesses de notre territoire, son patrimoine, sa gastronomie, ses paysages,… pour leur permettre d’envisager ce festival en séjour chez nous".

Rendre accessible la musique classique, faire avancer les choses en matière de handicap et faire la promotion de la Bigorre, une triple ambition chère à David Fray et à son équipe de bénévoles. "Il faut tenter des choses et je n’ai pas peur de me tromper", glisse-t-il.

Victoria Telek du journal "La Dépêche du Midi" ; article du 13/02/2022

Commentaires

  • Quelle chance avons nous que ce "Monsieur" accepte d'être le parrain de cette édition.
    Surtout, je vous conseille de lire son dernier livre "Elle ne m'a jamais quitté". Vous 'arrêterez pas la lecture ! c'est autant passionnant qu’intéressant et facile à lire.
    N'hésite pas !

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel