UA-130571995-1

dd32 - APF France handicap du Gers et le Collectif Access'Cible 32 se mobilisent pour les élections législatives

image.jpg

Ce n’est pas anodin d’avoir 23 millions de personnes concernées par le handicap en France, en étant en situation de handicap ou en étant aidant. Cela fait un potentiel électoral important, pourtant le handicap trouve un faible écho dans les campagnes présidentielles et législatives", confie avec amertume Odile Le Galliotte, directrice APF France handicap dans le Gers et les Hautes-Pyrénées.

De ce constat, le Conseil APF du Gers et le Collectif Access’Cible 32 ont décidé conjointement de mener une action en prélude des élections législatives qui se dérouleront en juin prochain. "Elle se décline en trois points. En premier, il y a la phase de recensement des candidats aux élections législatives dans le département. Suite à ça, on a commencé à leur envoyer par courrier et par mail un document leur expliquant notre action", explique Anthony Drapeau-Ecalle, représentant de l’association des paralysés de France dans le Gers, lors d’un point presse organisé le 28 avril dans les locaux de l’APF à Auch. "La deuxième phase de notre action, ça va être d’inviter à tour de rôle les candidats pour pouvoir les interviewer sur des questions bien précises qui vont tourner autour du handicap", poursuit Anthony Drapeau-Ecalle. À cet égard, "on posera une dizaine de questions aux candidats sur des thèmes qui concernent tous les domaines de la vie, avec notamment un focus sur le sujet de l’accessibilité", précise Odile Le Galliotte, en se gardant de dévoiler les questions, et les candidats qui ont donné leur feu vert pour venir répondre à ces dernières.

"Il ne faut pas qu’on nous oublie […] On est 23 millions"

Enfin, "la troisième et dernière phase sera la création d’un film à partir des interviews. Celui-ci sera publié sur nos plateformes et les réseaux sociaux afin que les adhérents de nos associations puissent se faire une idée de ce que vont nous dire les candidats. Cela va leur permettre de pouvoir faire leur choix en toute conscience le jour J", détaille le représentant départemental de l’association des paralysés de France. "Puisque ce sont les députés qui proposent et votent les lois, ils sont très importants dans notre paysage politique. On veut donc leur poser quelques questions et savoir ce qu’ils comptent faire et que le sujet du handicap, et toutes ses composantes, soit présent au cœur des campagnes législatives", souffle la directrice APF France handicap dans le Gers et les Hautes-Pyrénées. "Il ne faut pas nous oublier. Encore une fois, on est 23 millions, ce n’est pas rien", conclut Odile Le Galliotte.

Clément Manzi
Journal "La Dépêche du Midi" du 08/05/2022

Commentaires

  • Je vous remercie pour votre mail très intéressant , j'en prend note et suivrais avec attention le déroulement de vos projets .
    Bonjour à Odile et bravos pour son implication dans ce combat qui me tient particulièrement à cœur . Bien chaleureusement à tous. Marie thé

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel