UA-130571995-1

Des bus pas si accessibles...

  • Rémy prend régulièrement le bus avec son fauteuil.
    Rémy prend régulièrement le bus avec son fauteuil. Photo DDM L. Dard.
    Article issu du journal "La dépêche du Midi" du 09/07/2020

Rémy prend régulièrement le bus, notamment entre Tarbes et Bagnères, depuis deux ans. Il est en fauteuil roulant, et a souvent eu des soucis pour accéder au bus. "Les plateformes se bloquent souvent, soit au moment du déploiement, soit en l’air", raconte-t-il. "Elles sont censées être vérifiées la veille."

Lorsque ce type de panne arrive, il a été plusieurs fois porté. "La semaine dernière encore, le chauffeur m’a porté avec l’aide de passagers, j’ai dû me tenir, et j’ai manqué de tomber", décrit-il. "Je suis sensible du dos, et cela m’a déclenché des douleurs. Une fois, même, le chauffeur m’a porté seul. Cela part d’une bonne intention, mais ce n’est pas à faire."

Si certains des bus où il a rencontré des difficultés étaient anciens, le problème n’a pas été résolu avec le renouvellement en cours des bus. En effet, depuis quelques mois la région est en charge des transports et a affrété de nouveaux bus. "Il y a quelques jours, j’ai pris un bus qui était neuf, mais le chauffeur n’avait pas la télécommande de la plateforme."

Il explique avoir écrit récemment à Keolis, la compagnie de bus engagée par la région, et avoir participé ces dernières années à deux actions de l’association APF France handicap, pour alerter sur les difficultés d’accessibilité des bus. "L’APF a même mis en place des formations pour les chauffeurs. L’un d’eux l’avait suivi, mais la semaine suivante quand j’avais pris le bus, il n’avait pas su faire fonctionner la plateforme."

Ariane Debernardi

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel